Capter le regard contemporain

La petite histoire s’est écrite très tôt et s’est nourrie au fil des années d’études d’Histoire de l’Art et de Mode, comme un prolongement de sa personnalité : un révélateur avant d’être une marque. Des années d’immersion dans l’univers de la mode ont permis à Catherine Cantwell d’expérimenter toutes les étapes de la création à la commercialisation.

Hand made, handMODE : entre happening de couleurs et mélange de perles, sequins et manipulation du métal (\m/), c’est une gamme de manchettesbaguesboucles d’oreilles, et autres colliers fabriqués de ses mains…

Touche ultime d’une silhouette et surtout reflet d’une personnalité, handMODE entend faire de ses bijoux le twist décalé des Elégantes décontractées.

A travers le jeu des contrastes de matières, de volumes et de couleurs, les bijoux handMODE ponctuent l’humeur de leur délicatesse graphique.

Bien au-delà du simple bijou, l’intention de Catherine est de partager un état d’esprit avec ses fidèles et nouvelles clientes. En même temps, les créations se veulent sans prise de tête, gourmandes…limite addictives !

 

Source(s)

A travers son histoire, ses expériences, ses goûts artistiques, Catherine Cantwell continue de composer sa palette.

Dans handMODE, on devine les inspirations…

Les audaces colorées de Christian Lacroix

Les imprimés d’Emilio Pucci

Les jeux de construction/déconstruction du vêtement de l’Ecole belge et japonaise

Et Yves Saint-Laurent, le maître absolu.

De la mode mais aussi…

Les associations et vibrations de couleurs de Mark Rothko

La précision du geste de Lucio Fontana

L’approche onirique des œuvres animées d’Hayao Miyazaki et le studio Ghibli

La force et la densité des textures de Pierre Soulages

La vision architecturale de Franck Lloyd Wright

La délicatesse écorchée vive des films de Jane Campion

L’explosion exutoire du son des groupes metal Mass Hysteria, Tool

Les instants dessinés et rock n’ roll de Margaux Motin

Et bien tant d’autres…

Updating…
  • Votre panier est vide.